Le traitement des eaux usées : comment ça marche ?

Date de publication : 30 octobre 2023 - Temps de lecture : 2 min

Divers régimes d'assainissement

station d'épuration

En Belgique, il est formellement interdit de déverser des eaux usées directement dans la nature. Cela peut entraîner des risques graves pour la faune et la flore, ainsi que pour la santé publique. Pour cette raison, chaque zone appartient à un régime d'assainissement. En effet, tous les logements connectés au réseau d'égouttage public ont leurs eaux usées acheminées vers des stations d'épuration.  

Dans le cas d'un régime individuel, l'installation d'une fosse septique est obligatoire. Quoi qu'il en soit, ces eaux ne sont jamais évacuées directement dans l'environnement.

Seulement, comment sont traitées ces eaux usées ? C'est ce que nous allons voir ci-dessous.

 

Un processus bien spécifique

Régime d'assainissement collectif

  • Collecte des eaux usées : la première étape consiste à collecter les eaux usées provenant des ménages et des entreprises à travers un vaste réseau d'égouts. Les eaux usées sont ainsi acheminées vers les stations d'épuration ;
  • Prétraitement : avant d'entrer dans les stations d'épuration, les eaux usées subissent un prétraitement. Autrement dit, les débris solides sont séparés, comme les déchets et le sable ;
  • Traitement biologique : une fois dans la station d'épuration, les eaux usées passent par un traitement biologique. Les micro-organismes, tels que les bactéries, sont utilisés pour décomposer les matières organiques présentes dans les eaux usées ;
  • Décantation : les solides formés pendant les étapes précédentes se déposent au fond des bassins de décantation. Ces boues sont ensuite séparées de l'eau traitée ;
  • Désinfection : l'eau est soumise à un processus de désinfection pour éliminer les agents pathogènes. Le chlore, l'ozone ou les rayons ultraviolets sont couramment utilisés à cette fin.
  • Rejet ou réutilisation : une fois traitées, les eaux peuvent être rejetées dans les cours d'eau, dans la mer ou réutilisées dans l'agriculture.

Régime d'assainissement individuel

Lorsqu'une habitation ne peut être raccordée au régime collectif, il est obligatoire qu'elle s'équipe d'un système pour les eaux usées comme la fosse septique. Cette dernière fonctionne en plusieurs étapes : 

  • Collecte des eaux usées : ces dernières sont acheminées par les tuyaux et pénètrent dans la fosse septique. À l'intérieur, les matières solides plus lourdes, telles que les particules de boue et de graisse, se séparent des eaux usées ;
  • Décomposition biologique: les bactéries naturellement présentes dans la fosse septique commencent à décomposer les matières solides. Cette décomposition produit des gaz et des boues ;
  • Décantation : les solides plus lourds se déposent au fond sous forme de boues, tandis que les graisses et les huiles flottent en surface ;
  • Épuration naturelle: l'eau restante, prétraitée, s'écoule vers le champ d'épuration où elle est filtrée par le sol et retournée dans l'environnement.

Informations complémentaires

Vous devez équiper votre habitation d'une fosse septique ? L'installation d'un bac à graisse devra obligatoirement se faire. Ce dispositif joue un rôle essentiel pour empêcher l'encrassement de vos tuyauteries. Si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à consulter notre article à ce sujet.

Pour entrer dans les canalisations, les professionnels du débouchage et d ela maintenance passe par ce qu'on appelle une chambre de visite. Quel est son utilité ? Apprenez-en plus en consultant notre page consacrée au sujet.